TRAITEMENT DE L'EAU - PROBLÈMES ET SOLUTIONS

Accueil » TRAITEMENT DE L’EAU – PROBLÈMES ET SOLUTIONS

TRAITEMENT DE L'EAU - PROBLÈMES ET SOLUTIONS

PROBLÈMES:

SOLUTIONS:

LA COULEUR

Quelques paramètres peuvent être responsables de la couleur. Par exemple, le fer donne à l’eau une couleur orangée; les tannins donnent à l’eau une couleur jaune thé et le soufre procure à l’eau chaude une couleur grise en plus d’une odeur d’œufs pourris. Solutions :

LE GOÛT

Comme tous les goûts sont dans la nature, plusieurs paramètres peuvent influencer le goût de l’eau,  tels que la présence de fer et de manganèse qui transmettent à l’eau un goût métallique tout comme l’eau acide qui circule dans les plomberies de cuivre ou le goût causé par une eau chlorée dans un réseau d’aqueduc municipal. À chaque goût sa solution. Solutions :

L'ODEUR

Le paramètre le plus couramment responsable de l’odeur est sans doute la présence de soufre dans l’eau. En effet, le soufre procure une odeur d’œufs pourris qui est parfois plus forte dans l’eau chaude que dans l’eau froide. Solutions :
  • Soufre:   Filtre catalyseur
  • Odeur dans le chauffe-eau: retirer la tige de magnésium dans le chauffe-eau et la remplacer par une anode de protection anticorrosion CORRO-PROTEC MD

LES TACHES

Le fer et le manganèse sont responsables des taches oranges et brunes sur les appareils de plomberie et sur les vêtements. Quant à la dureté, elle est responsable des taches blanches sur la verrerie et les ustensiles. Solutions :

USURE PRÉMATURÉE DE LA TUYAUTERIE ET DES ACCESSOIRES

Dans la plupart des cas,  l’usure prématurée de la tuyauterie et des accessoires est causée par une eau qui est agressive. On dit qu’une eau est agressive lorsque l’alcalinité, la dureté et le pH sont peu élevés. D’autres paramètres comme les chlorures et le sel en très grande quantité peuvent causer de l’usure prématurée. Solutions :

BACTÉRIES

Les risques de contaminations bactériologiques sont surtout liés aux eaux de surface (puits de surface, eau de lac, ruisseaux et sources). La source de contamination provient surtout d’animaux morts dans le puits, de systèmes septiques et de terrassements faits à proximité du puits. Solutions :

L'ALGUE BLEUE (CYANOBACTÉRIE)

Suite à la prolifération importante des cyanobactéries aux cours des dernières années, nous avons entrepris plusieurs démarches afin de trouver une solution pour le traitement des cyanobactéries et de leurs toxines.

En effet, il y a des solutions possibles comme l’osmose inverse et la filtration sur charbon actif. Toutefois, il faut ajouter une chaîne de traitement adéquate à ces deux traitements pour qu’ils soient efficaces.

Tout d’abord, il faut éliminer la cyanobactérie sans la tuer ce qui provoquerait le dégagement de ses toxines. Pour ce faire, nous avons recours à l’ultrafiltration qui peut filtrer des particules aussi petite que 0,02 microns. Nous savons que la taille des cyanobactéries est supérieure à 1 micron. Par la suite, il faut s’attaquer aux toxines advenant le dégagement de celles-ci. Afin de réduire leur concentration, nous utilisons soit l’osmose inverse ou la filtration sur charbon actif.

Cependant, certaines conditions doivent être respectées, par exemple le temps de contact, afin d’avoir un traitement efficace contre les cyanobactéries et leurs toxines et pour s’assurer que l’eau soit potable à la sortie du système de filtration.

Scroll to Top